Chiens classés en 1er catégorie : quelles sont vos obligations ?

Les chiens dangereux sont classés en 2 catégories : les chiens d’attaque (catégorie 1) et les chiens de défense (catégorie 2). Puisqu’ils peuvent présenter des dangers pour leur entourage. La loi a imposé un règlement spécifique que les propriétaires sont tenus de respecter…

Quels sont les chiens appartenant à la catégorie 1 ?

Les chiens faisant partie de la catégorie 1 sont classés comme dangereux. Ce sont des chiens d’attaque. Le propriétaire est tenu de respecter certaines conditions sinon il s’expose à de lourdes sanctions, pouvant aller jusqu’à une peine d’emprisonnement. Les races concernées sont : les chiens de type American Staffordshire Terrier ou Pitbull, le Mastiff, le Tosa ainsi que les races assimilables.

Pour détenir un chien 1er catégorie, il faudrait d’abord être majeur et avoir un casier judiciaire vierge. De même, vous n’avez ni le droit de le vendre ni le céder à titre gratuit. Il faudrait aussi noter les lieux publics (restaurants, commerces, etc.) et les transports en commun lui sont interdits. En revanche, ils peuvent accéder à la voie publique, à condition d’être tenus en laisse et munis d’une muselière.

Le permis de détention : un document obligatoire !

Pour accueillir un chien 1er catégorie, il faudrait avoir en possession un permis de détention. Pour l’obtenir, vous devez vous munir des documents suivants et le présenter à la Mairie de votre domicile : la carte d’identification de votre chien, son certificat de vaccination antirabique à jour, une attestation d’assurance responsabilité civile, son certificat de stérilisation, le résultat de l’évaluation comportementale, l’attestation d’aptitude et la pièce d’identité du maître.

La souscription à une assurance responsabilité civile est en effet exigée pour obtenir une attestation. Le coût peut varier selon la compagnie d’assurance. Pour obtenir une attestation d’aptitude, il faudrait suivre une formation de 7 heures dispensée par un professionnel agréé (vérifiez la liste en mairie ou en préfecture). Enfin, l’évaluation comportementale de l’animal est réalisée par un vétérinaire agréé.

A quoi sert l’évaluation comportementale ?

L’évaluation comportementale permet d’apprécier le niveau de dangerosité de l’animal. Cette étape permet donc de catégoriser le chien :

  • Le niveau 1 pour les chiens qui ne présentent aucun risque particulier
  • Le niveau 2 pour ceux qui sont jugés comme dangereux à une faible échelle. L’évaluation est à renouveler après 3 ans
  • Le niveau 3 pour ceux dont le risque de dangerosité est moyen. L’évaluation est à refaire après 2 ans
  • Et le niveau 4 pour ceux qui sont classés comme très dangereux. L’évaluation est à répéter après 1 an.
Votre chat n’a plus de poils sous le ventre, quelles sont les causes ?
Comment apprendre la propreté à un chiot ?