Comment apprendre la propreté à un chiot ?

L’arrivée d’un animal de compagnie à la maison est une nouvelle étape pour l’animal, mais également pour son propriétaire. En ce qui concerne le chiot, il arrive dans un nouvel environnement de vie, différent de sa provenance. Il appartient ainsi à sa nouvelle famille de lui indiquer les bonnes manières, surtout pour la propreté. À défaut d’apprentissage, le chiot risque de passer outre la propreté dans son nouvel environnement. Apprendre la propreté à un chiot est donc la première chose à faire dès qu’il arrive à la maison. Mais comment s’y prendre ?

Apprentissage de l’ordre

Le chiot est un être vivant comme tous les autres. Il a besoin ses propres besoins et a besoin de se soulager lorsque son envie se présente. En général, un chiot effectue ses besoins après avoir pris un bol de croquette ou après avoir bu un bol de lait. Il importe ainsi de le sortir pour éviter qu’il fasse ses besoins dans la maison. Mais encore, faut-il lui indiquer qu’il est temps de se soulager. Pour ce faire, son propriétaire peut lui apprendre un ordre unique ou simple à chaque fois qu’il peut se soulager une fois en dehors de la maison. Lorsqu’il exécute correctement les ordres, il est toujours conseillé de récompenser le chiot et il mémorisera ainsi les bonnes attitudes.

Apprendre le chiot à patienter

La question relative à la patience est un facteur qui pousse les chiots à faire ses besoins dans la maison. En effet, le propriétaire d’un animal de compagnie tel qu’un chiot doit lui apprendre à patienter. Certaines habitations ne permettent pas aux chiots de sortir rapidement et atteindre l’extérieur pour faire ses besoins. Dans certains cas, son propriétaire aura à lui faire emprunter des escaliers et à défaut de patience, le chiot est susceptible d’uriner dans les couloirs. À l’instar de l’ordre autorisant le soulagement, le maître peut également lui apprendre des ordres d’interdiction. Une fois l’interdiction levée, son maître n’aura qu’à lui donner l’ordre de permission. Ces techniques contribuent à l’apprentissage de la propreté chiot.

Les gestes à éviter

Dans le cadre de l’apprentissage de la propreté à un chiot, certains gestes sont à bannir pour garantir la réussite. Tout d’abord, il est déconseillé de frapper un chiot s’il fait ses besoins à l’intérieur. Le fait de le frapper peut lui traumatiser et lui empêcher de réagir correctement à l’avenir. Ensuite, le fait de nettoyer les flaques en sa présence est déconseillé, car l’animal peut interpréter cela autrement. Enfin, il est également déconseillé d’occuper le chiot à faire autre chose à l’heure de ses besoins. L’adoption d’une routine contribue à l’apprentissage rapide de l’animal.

Votre chat n’a plus de poils sous le ventre, quelles sont les causes ?
Chiens classés en 1er catégorie : quelles sont vos obligations ?