L’arrivée d’un deuxième chien, le bon comportement à adopter

Habitué à la compagnie d’un chien, il arrive parfois que l’on soit tenté ou contraint d’adopter un second chien à la maison. Pourtant, adopter un deuxième chien n’est pas une décision à prendre à la légère. Une telle décision mérite mûre réflexion et se prépare. Mais quelle est donc la meilleure attitude à prendre ?

Pourquoi adopter un second chien ?

Vous avez sans doute passé de nombreux moments de joie avec votre chien actuel, mais il devient un peu plus vieux chaque jour. Vous envisagez donc d’adopter un second chien pour prévenir des chagrins suite au moment inévitable. Il s’agit là de l’une des principales raisons pour laquelle un propriétaire veut adopter un second chien à la maison. Toutefois, il est tout à fait déconseillé de reprendre tout de suite un nouveau chien après avoir perdu celui qui a apporté beaucoup de joie dans notre vie. Cela ne vous apportera rien de bon ni à vous ni au nouveau venu. En effet, cela vous incitera à comparer les deux, qui rappelons-le, n’ont rien à avoir l’un de l’autre. Il pourrait donc subir trop de pression, car vous en attendez bien trop de sa part et cela nuira à son développement au niveau de l’apprentissage et de la faculté d’adaptation.

Ce qu’il faut prendre en considération

Si vous sentez donc que votre chien commence donc à prendre de l’âge, il est conseillé de prendre un nouveau chien avant le jour fatidique, mais pas n’importe lequel. Afin d’éviter les risques de mauvaises ententes, il est conseillé d’adopter un chien adulte de sexe opposé. L’âge des deux chiens est également à prendre en considération. Un chien adulte aura plus de facilité à accueillir un jeune chiot plutôt que d’un mâle adulte. Néanmoins, si votre chien actuel est plutôt âgé, adopter un chiot n’est pas tout à fait la meilleure solution. L’énergie d’un chiot risque de le fatiguer, de l’énerver voire même de déclencher des agressions. Vous devez également tenir en ligne de compte la taille du chien à adopter. Une grande différence n’aidera pas à faciliter les relations entre les deux chiens dans le même foyer. Un chihuahua risquerait de se faire écraser par un bouvier bernois, par exemple.

La bonne attitude pour que la première rencontre se fasse bien

Plusieurs situations peuvent se présenter lorsque vous adoptez un second chien. Il se peut par exemple que votre premier chien montre des signes d’agressivité envers le second. Si un tel cas se présente, n’hésitez pas à museler votre chien. Toutefois, cette situation peut être prévenue. Si vous allez par exemple adopter votre second chien auprès d’un élevage canin, vous pouvez l’emmener lors de vos visites durant les précédents mois de l’adoption. Il est également important de se détendre lors de la rencontre. Les chiens captent tout de suite votre émotion et en cas de stress, ils le seront également.

Votre chat n’a plus de poils sous le ventre, quelles sont les causes ?
Chiens classés en 1er catégorie : quelles sont vos obligations ?