Pourquoi faire identifier son animal de compagnie ?

À l’instar des êtres humains, les animaux de compagnie peuvent également faire l’objet d’une identification afin de les distinguer les uns des autres. Autrement dit, l’identification est une référence unique et propre à chaque animal. Chaque référence est enregistrée dans une base de données nationale permettant aux services responsables d’informer le propriétaire d’un animal en cas d’incident. Mais pourquoi faire identifier son animal de compagnie ?

Identifier, c’est protéger

La protection d’un animal de compagnie ne se résume pas aux attentions et soins. La protection, c’est surtout l’anticipation des éventuels risques de perte de l’animal. Plusieurs propriétaires se trouvent en situation de perte de son chien ou chat et ne le retrouvent plus du fait que l’animal n’a pas fait l’objet d’une identification. Un animal de compagnie a plus de chance d’être retrouvé s’il est identifié, par puce électronique ou par tatouage animal. L’identification est donc une mesure de prévention, car elle peut également sauver la vie d’un animal en danger lorsque celui-ci se trouve sans la protection de son propriétaire. Son identification lui évite la fourrière ou certaines mesures plus sévères telles que l’euthanasie.

L’identification est une obligation

L’identification entre dans le cadre des obligations légales des propriétaires d’animaux de compagnie. La législation française oblige ainsi ceux qui se trouvent avec des animaux de compagnie. Elle est obligatoire pour les chiens à partir de quatre mois, et plus précisément ceux nés après l’année 1999. Cette mesure d’identification est entrée en vigueur pour les chats depuis l’année 2012. Il arrive également que l’animal de compagnie change de famille en cours de sa vie. Pour cela, l’identification est également obligatoire et il doit être enregistré au nom de son nouveau propriétaire. La mesure d’identification est également obligatoire pour ceux qui importent des animaux de compagnie. D’autre part, les assurances sont indispensables pour certaines catégories d’animaux de compagnie. À cet effet, les documents d’identification sont exigés par l’assureur pour pouvoir assurer un animal de compagnie.

Comment identifier son animal de compagnie ?

Deux options s’offrent aux propriétaires souhaitant identifier son animal de compagnie. Il est possible d’opter pour le tatouage animal, mais également pour la puce électronique. À la différence des puces électroniques, le tatouage est une ancienne méthode d’identification qui connait des limites avec le temps. En effet, il peut s’effacer et devient illisible avec le changement de la morphologie de l’animal. La puce électronique quant à elle, est une nouvelle méthode d’identification basée sur l’utilisation des nouvelles technologies informatiques. Sinon, certains propriétaires décident d’utiliser les deux méthodes en même temps pour plus de fiabilité.

Posséder un chien prolongerait l’espérance de vie : découvrez-vite pourquoi !
Les pièges à éviter avec une assurance animal